Histoire de Villembray

 

Le Bray s’enferme entre différentes côtes crayeuses ; d’un côté, le Petit Caux et le Plateau de Picardie ; de l’autre, le Grand Caux que prolongent une partie du Vexin et du Thelle.

La région où se trouve le Bray fit partie, en des temps très anciens, du Pays de Caux.

Le Pays de Bray n’est pas une vallée ordinaire, mais seulement une échancrure, une boutonnière d’une nature particulière. Il mérite d’être comparé à une gigantesque tranchée.

Il suffit de suivre dans les deux sens les escarpements qui limitent le Pays de Bray. On reconnaît alors qu’ils finissent par se rejoindre en pointe aussi bien au Nord-Ouest qu’au Sud-Est, ce qui forme un fuseau.

 Villembray - Canton de Songeons - Arrondissement de Beauvais - Département de l’Oise

Différente écriture du nom du village au cours du temps : Ville-en-Bray - Villembray - Villembrai - Villare in Brayo - Villa in Brayo - Villa Braü

Ce village situé dans le Pays de Bray fait partie du Haut-Bray.

     Composé d’un bourg et d’un hameau - LANLU - Villembray, un pays d’herbage à 19kms de Beauvais (direction Gournay-en-Bray), est bâti un peu en contre-bas de la crête Nord Ouest à une altitude de 182 mètres.

     

Le ruisseau « l’Avelon » (qui prend sa source entre Villembray et Senantes au lieudit « Les Eclondes » ) coule dans ce vallon au milieu duquel se trouve le village formé d’une large rue sinueuse montante qui conduit au sommet de l’éminence sur laquelle est construite l’église de Notre Dame de Villembray dominant la région.

Le territoire représente une superficie de 630 hectares